Mission Emmaüs: une route des succès des expériences locales

Après les préparations auprès du Secrétariat d’Emmaüs International à Paris, je me lance dans une mission du Pôle Solidarité Internationale et Interpellation Politique. Il s’agit de rendre visite aux groupes Emmaüs de la région Afrique, pour mener une enquête sur leurs actions de plaidoyer et interpellation.

Objectif

L’objectif est de valoriser les efforts qui sont faits au niveau local pour transformer les politiques publiques à partir des alternatives mises en place par les groupes. De même, cette enquête vise à capitaliser le travail fait pour faire du Rapport Mondial un socle commun d’interpellation politique du Mouvement Emmaüs. Finalement, on interroge les groupes sur leurs alliances locales qui se retrouvent dans les mêmes combats et peuvent soutenir leur parole politique auprès des décideurs, en préparation du Forum des Alternatives 2024.

La valeur de cette expérience

Cette mission est une opportunité de m’imprégner d’expériences locales de développement et accompagnement des populations en difficultés. A travers ce travail, je vais apprendre la ‘Méthode Emmaüs’ d’interpellation: les actions sociales de terrain constituent une alternative au système qui cause les injustices, c’est ces actions qui donnent la force aux groupes d’aller interpeller les décideurs en leurs montrant «qu’on peut faire autrement». C’est aussi le moment de connaître Emmaüs au cœur même, en rencontrant nombreuses de ses organisations de base à la fois que les au sein de son Secrétariat International: un petit trou par lequel découvrir le fonctionnement très particulier du Mouvement.

La Méthode Emmaüs (savoir plus)

C’est quoi Emmaüs International?

C’est un mouvement international qui lutte contre les causes de la pauvreté en développant des alternatives au niveau local. Plus de 400 organisations de base dans plus de 40 pays ont rejoint le mouvement, menant des activités sociales pour soutenir des plus démunis, pour qu’ils se réapproprient de leur droits, et des activités génératrices de revenu pour rendre l’impact durable, tout en s’inscrivant dans l’économie éthique et solidaire. Le mouvement met en avant les alternatives portées au niveau local pour interpeller les décideurs qui peuvent transformer ces injustices et lutter contre les causes de la pauvreté.

Voici la présentation de mon projet pour les prochains 6 mois. Je publierai des réflexions pendant mon séjour au Bénin, Côte d’Ivoire, Togo, Burkina Faso, Burundi et RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *