Départ imminent pour Tunis

Après quatre semaines de préparation au départ passées au sein d’Échanges & Partenariats avec mes nouvelles camarades et alliées, me voilà plongée, seule dans ma valise, en direction de Tunis. J’ai la tête pleine d’images paradisiaques et de ClubMed de la Tunisie en plein été qui bousculent les images hivernales de la révolte de 2011. Je compare les souvenirs de ces images visionnées sur Youtube, dans les revues et les journaux, à mes souvenirs de vie à Marseille, Beyrouth ou Alexandrie. Des images portuaires et des images révolutionnaires. J’essaierai de continuer d’écrire ce livre d’images qui prend forme dans ma tête et de le partager en partie sur ce blog.

Je suis déjà éblouie par le reflet des murs blancs de la capitale tunisienne sur mon visage. Je sais d’avance qu’il faudra ralentir la cadence et me laisser porter par un quotidien aménagé tout au long du mois de Ramadan car j’atterris le 6 mai, premier jour de ce mois saint pour les musulmans. Le pays tout entier se prépare pour l’évènement tandis que je me prépare moi aussi toute entière à découvrir Tunis pendant un an.

Le second jour du Ramadan, je ferai mon entrée dans les bureaux du FTDES (Forum Tunisien pour les Droits Économiques et Sociaux) à Tunis, j’y rencontrerai mes nouveaux collègues et je découvrirai les départements qui constituent l’ONG. Le troisième jour du Ramadan, je donnerai des nouvelles à mes référents du projet Intercoll, membre du Réseau IPAM (Initiatives Pour un Autre Monde), pour lequel je suis envoyée au sein du FTDES. Le quatrième jour du Ramadan, je commencerai probablement à prendre mes marques dans la capitale et j’irai faire les courses seule, peut-être. Le cinquième jour j’en saurai plus sur l’organisation du Tribunal Permanent des Peuples pour les migrations qui aura lieu en septembre à Tunis à laquelle je devrais participer activement. Le sixième jour, je reprendrai mes cours d’arabe « Insh’Allah ». Le septième jour, je serai bien installée, et ainsi de suite, jusqu’au prochain article. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *